Brigitte Neveux est la seule tête de liste à avoir approuvé la charte des opposants au mariage homosexuel.

 

..." Aucun des candidats de la liste Luc Bouard ne l'a signée", fait remarquer Brigitte Neveux, en s'appuyant sur les données fournies pas l'association sur son site internet. Sur la liste du chef de file de droite et du centre, figure pourtant Anne-Cécile Staub, ancienne porte-parole de l'antenne vendéenne, très mobilisée. Mais aussi Anne-Sophie Fagot, représentante de Sens Commun dans le département, un mouvement proche de la Manif pour Tous.

Ces dernières mettent en avant la lettre dans laquelle Luc Boaurd détaille sa politique familiale. Il reprend plusieurs éléments de la Charte. Comme le respect des rôles parentaux, l'accueil des enfants ou la baisse des impôts. Mais rien sur la théorie du genre ou le soutien aux candidats de 2017 qui décideraient d'abroger la loi. Les deux points qui font débat.

A Ouest-France, Luc Boaurd a d'ailleurs rappelé qu'il " célébrerait des mariages homosexuels". " C'est son choix et c'est son droit, déclare Brigitte Neveux, qui s'engouffre dans la brèche. Mais c'est aussi là que le bât blesse. Il contredit publiquement ses colistières, qui sont descendues dans la rue pour s'opposer à Mme Taubira. Le Ps et UMP sont donc du même combat".

Pour les soutiens de Luc Bouard sa lettre d'engagement suffit. " Plus qu'une charte, qui aurait été signée par quelques colistiers, elle constitue une feuille de route qui qui sera la base de notre travail en cas de victoire. C'est la promesse d'un projet solide", justifie un courrier rassurant, adressé aux militants de la Manif Pour Tous. " Les proches de l'Eglise catholique doivent y perdre leur latin", ironise le FN, qui entend apparaître comme le seul défenseur "des convictions".

ManifpourtousSEULfn_sign_